Un implant de crâne, imprimé en 3D

Dans le domaine de la médecine, l’imprimante permet d’accéder à de nouvelles solutions pour soigner les malades, notamment avec la création de prothèses.

Pour illustrer ce phénomène, voici l’exemple d’un patient américain.

Cette personne, donc le crâne avait été abimé, a effectué un scanner dans le but de reconstituer son crâne en 3D sur un ordinateur.

Les médecins ont ensuite travaillé avec l’Oxford Performance Material, une entreprise dans le Connecticut, qui avait la mission de de concevoir les implants nécessaires.

Deux semaines plus tard, les implants étaient prêts. Fabriqués en polyéthercétonecéton (ou PEKK, un polymère thermoplastique), ils sont conçus pour aider les os et les tissus à s’adapter à ce corps étranger pour l’organisme (ceci explique la présence des trous sur la photo.

Cette méthode, très fiable, pourrait aider plus de 500 patients en attente d’une greffe osseuse chaque mois !

Crâne avec un implant imprimé en 3D

Crâne avec un implant imprimé en 3D

No comments yet.

Laisser un commentaire