Un fusil imprimé en 3d

L’imprimante high-tech ne se contente plus d’imprimer ; Désormais, elle est capable de sculpter avec une précision étonnante. Si l’engouement suscité par cette technologie est la suite logique des évènements, il a conduit cependant à des expérimentations pour le moins insolites et dangereuses : celles de la fabrication illicite d’armes à feu.fusil 3d En effet, la technologie de l’impression 3d a servi à quelques collectionneurs et des amateurs américains à fabriquer eux-mêmes certaines pièces du fameux fusil d’assaut AR-15. Le fusil n’a pas été intégralement imprimé mais seuls quelques éléments ont été rajoutés à l’ensemble pour procéder aux premiers tests, à savoir la poignée et la gâchette. Il a suffit à ces curieux de programmer l’appareil à l’aide d’un plan pour parvenir à ce résultat. C’est donc grâce à cette technologie qu’ils ont pu entamer le projet, qui s’est avéré prometteur malgré les quelques problèmes techniques rencontrés. En effet, sous le choc des tirs, six coups ont suffit à fracasser les pièces imprimées en plastique. La vidéo du test, publiée sur internet, a immédiatement suscité quelques réactions, notamment au niveau du gouvernement des Etats-Unis qui a rappelé le caractère illégal de ce projet vis-à-vis du deuxième amendement sur l’autorisation de détention d’armes à feu.

 

No comments yet.

Laisser un commentaire