Reprappro : le fournisseur arrête la vente d’imprimantes 3D

Reprappro, entreprise de vente d’imprimantes 3D Reprap, a annoncé cette semaine l’arrêt de ses activités de vente d’imprimantes 3D.

Logo Reprappro

 

Pour rappel, Velocirepraptor.com avait été initié il y a trois ans maintenant, après l’acquisition d’un modèle de chez Reprappro : la Reprappro Mendel. Malgré ses défauts, cette imprimante permettait de bien comprendre le fonctionnement de l’impression 3D, ses limites, mais permettait également de se familiariser avec les nombreux réglages nécessaires à la fabrication d’une pièce.

Adrian Bowyer, le fondateur de Reprappro mais surtout du mouvement Reprap, est aujourd’hui la principale raison pour laquelle l’impression 3D s’est répandue partout dans le monde.

Le motif de cette cessation d’activité ? Le marché des imprimantes 3D à bas prix est aujourd’hui très concurrentiel, une petite entreprise, spécialiste dans le secteur, peut difficilement se démarquer. Pour eux, il était donc temps de s’arrêter, avant de prendre des risques financiers.

La fin de l’activité sera effective le 15 janvier 2016, d’ici là toutes les commandes seront honorées. La compagnie étant Open Source, tous les designs et logiciels resteront disponibles sur Github.

Différentes machines avaient été sorties par le constructeur, on peut citer :

-Reprappro Huxley (petites dimensions)Reprappro Huxley

-Reprappro Mendel

Reprappro-Mendel

-Reprappro Ormerod

Reprappro Ormerod

-Reprappro Fisher (delta)

Reprappro fisher

 

 

Ce retrait du monde de la vente, tout en silence et sobriété, ne passera pas inaperçu. Le monde de l’impression 3D est tel qu’il l’est aujourd’hui grâce aux travaux d’Adrian Bowyer, de nombreuses personnes continueront encore le travail qui a été initié, amenant aujourd’hui à la démocratisation des machines à moins de 500€..

 

No comments yet.

Laisser un commentaire