Le PLA, c’est quoi ?

Après une petite revue technique sur l’ABS et quelques explications pour comprendre l’intérêt de ce matériau, voici venu le tour de son grand rival/ami, le PLA!

Tout comme l’ABS, le PLA est un plastique polymère de synthèse. Son petit nom est acide polylactique ou PolyLactic Acid en anglais d’où l’abréviation utilisée quotidiennement. C’est une matière qui provient de l’acide lactique (présent dans le sucre, l’amidon et le maïs) résultant de deux processus de fermentation bactérienne consécutifs comme le montre l’image qui suit :

synthèse PLA

Source : Techniques de l’ingénieur

Quelle différence y’a t-il avec l’ABS me direz vous? D’abord, sa composition chimique : celle ci lui procure des propriétés bien différentes (souvent considérées comme moins bonnes) au niveau mécanique, mais aussi thermique, résistance chimique, état de surface etc. Ce polymère est formé par un processus « naturel » et peu aussi se dégrader de manière naturelle contrairement à l’ABS : c’est une différence majeure qui justifie en partie l’écart entre les caractéristiques de ces deux matériaux.

Concrètement, quel est l’intérêt?

Eh bien ces fameuses différences de propriétés peuvent être transformées en qualité, tout particulièrement pour le monde de l’impression 3D! Qui dit résistance thermique moins grande dit température de mise en forme moins élevée, dit aussi malléabilité et possibilités de formes infinies en ayant moins de risque de rupture immédiate. Le PLA peut être « fonctionnalisé » très facilement : couleurs, magnétisme, résistance au feu…

La caractéristique de biodégradabilité est aussi un atout majeur, surtout à notre époque : non seulement le processus de formation de ce matériau est économique en énergie et en ressources, mais il peut être facilement récupéré pour être recyclé et réutilisé, par exemple pour chaque impression ratée vous pouvez très bien imaginer qu’elle deviendra des couverts à pic-nic, ou une assiette! Son utilisation provoque beaucoup moins d’émission de particules et aucun gaz nocif, contrairement à l’ABS, c’est ce qu’on appelle une matière « eco-friendly » pour vous comme pour la planète 😉

Au final, il n’y a pas vraiment de matériau idéal pour l’impression 3D au jour d’aujourd’hui, chacun a ses avantages et ses inconvénients, à vous de décider lesquels sont les plus importants pour vous afin de choisir votre voie!

 

No comments yet.

Laisser un commentaire