Installer un serveur d’impression Octoprint.

La mise en place d’un serveur Octoprint sera divisée en deux parties : ce premier article traitera de la mise en place, le deuxième article montrera l’utilisation d’Octoprint.

 


Octoprint logo

Logo d’Octoprint

 

  • Présentation du système.

Octoprint est une interface web pour votre imprimante 3D, permettant d’imprimer de n’importe où sur le réseau. En résumé, voici les fonctions apportées :

-Mise en réseau de l’imprimante 3D

-Contrôle de la machine (c’est donc  un remplaçant à Repetier par exemple)

-Surveillance à distance des impressions à l’aide d’une Webcam

-Visualisation du Gcode

-Compatible avec de nombreuses imprimantes 3D du marché et différentes cartes électroniques. Pour plus de détails sur les imprimantes compatibles voici le lien. J’ai mis en place ce serveur pour ma Printrbot, cela fonctionne à merveille.

-Possibilité de gérer des files d’attente d’impression

-Création automatique de Timelapse

Octoprint permet donc, à partir d’un fichier Gcode (issu de Slic3r par exemple) d’imprimer à distance. L’interface est utilisable dans n’importe quel navigateur internet (j’ai testé sous Chrome et Firefox pour ma part).

Aperçu de l'interface Octoprint

Aperçu de l’interface Octoprint

 

Je conseille donc à toutes les personnes qui en ont marre d’avoir leur PC/Mac branché à l’imprimante durant toute la durée de la fabrication d’une pièce d’investir dans cette solution !

Le système est gratuit et Opensource, il faudra par contre investir dans quelques composants (comptez 40€ pour le tout). Il n’y a pas forcément besoin d’avoir une quelconque expérience dans le milieu du Raspberry Pi, du moment que vous suivez les instructions présentées ici.

  • Liste des courses :

Le matériel nécessaire est le suivant (j’opte souvent pour Amazon pour leur rapidité d’expédition) :

Raspberry Pi Model B+

Carte Micro SD 8Gb

Alimentation 5V 1,2A ou supérieur (2A est recommandé)  (bien souvent un chargeur de téléphone avec prise USB fait amplement l’affaire !)

Cable MicroUsb (le même que sur beaucoup de téléphones Android)

-Optionnel :

Caméra Raspberry Pi ou Webcam (moins cher si vous en avez déjà)

-Dongle Wifi (je préfère utiliser une connexion ethernet pour ma part). Si vous choisissez cette option Wifi reportez vous à la documentation en ligne pour la compatibilité et la mise en place.

-Boitier pour le Raspberry Pi : imprimez le vous même plutôt !

Pour mettre en place le système il vous faudra également clavier pouvant être branché en USB, et un cable HDMI. Ceux-ci ne seront utilisés que pour l’installation et seront débranchés par la suite. Vous devrez également avoir un moniteur avec une prise HDMI pour y brancher l’octoprint.

 

Octopiprintrbot

OctopiprintrbotOctopiprintrbot

  • Installation d’Octoprint.

La manière la plus simple de mettre le serveur en place est de télécharger une image pré-configurée que l’on va installer sur la carte Micro SD. Prenez la version la plus récente ici de l’image d’Octoprint.

Pour copier l’image sur la carte SD, il faut se servir d’un utilitaire :

– Sous Mac OS ApplePi-Baker 

– Sous Windows Win32DiskImager

Pour des informations supplémentaires ou pour les utilisateurs de Linux allez voir sur le wiki.

La méthode est simple dans les deux cas, elle consiste à choisir l’image disque d’Octoprint, la carte SD de destination et à lancer la copie. Une fois cette opération terminée, vous pouvez insérer la carte MicroSD dans le Raspberry.

 

  • Configuration d’Octoprint.

Branchez le câble ethernet, le clavier et le moniteur, puis enfin l’alimentation. Attention, par défaut le clavier devrait être configuré en QWERTY ! Ne vous faites pas avoir (pour changer le type de clavier suivez les instructions ici).

Vous devriez voir à l’écran Linux booter.

Boot Linux Octoprint

Une fois le démarrage terminé, vous devez avoir un écran de ce type là :

Config Raspberry

A ce niveau là, je vous conseille de :

Expand File System : Yes. Permet au système d’utiliser tout l’espace disponible sur la carte.

Change User Password. Pour des raisons de sécurité, le Raspberry étant connecté au réseau, changez le mot de passe (le mot de passe par défaut est « pi »).

Enable Camera : Yes. Cela vous permettra d’activer l’utilisation d’une webcam ou de la camera Raspberry pour surveiller les impressions.

Advanced Options. Vous pouvez ici changer le nom du serveur Octoprint (par défaut octoprint), c’est utile surtout si vous souhaitez installer plusieurs serveurs Octoprint.

Dans Advanced Options vous pouvez aussi activer la connexion par SSH, qui permet de contrôler l’Octoprint en ligne de commande depuis un ordinateur, et de se passer du clavier et du moniteur de l’Octoprint en cas de réglage plus tardif. Attention si vous n’activez pas cette option vous pourrez tout de même débrancher le clavier et le moniteur de l’Octoprint ! Il vous faudra seulement les brancher à nouveau dans le cas où vous souhaitez apporter des modifications à la configuration initiale du serveur (ce qui ne devrait d’ailleurs pas arriver).

Pour ceux ayant choisi la connection Wifi, je vous conseille d’activer l’option (3) afin de pouvoir booter dans l’interface graphique d’octoprint et configurer le dongle Wifi (non traité dans cet article).

Une fois ces opérations terminées, vous pouvez appuyer sur « Finish« .

 

  • Démarrage d’octoprint.

Une fois la configuration terminée vous allez voir défiler tout un tas de commandes sur l’écran. Lorsque vous avez la main, exécutez les opérations suivantes :

-sudo ifconfig    . Cela vous permet de relever l’adresse IP de votre serveur, après « eth0 ».

Optionnel   sudo apt-get update && sudo apt-get upgrade   . Cela met à jour la base de données des paquets de la distribution installée. Cette étape n’est pas obligatoire.

Voici quelques commandes utiles pour la suite, si vous souhaitez agir directement sur Octoprint :

-raspi-config : affiche le menu de configuration utilisé précédemment.

-startx : affichera l’interface graphique du serveur

-sudo shutdown -h now : éteint le système et l’empêche de rebooter

-sudo reboot : fait rebooter le système.

Ces commandes peuvent être rentrées depuis le clavier branché sur Octoprint, ou envoyées par SSH.

Sans rentrer dans le détail de la connexion SSH, sous Mac OS ouvrez un terminal et rentrez     ssh pi@adresseip

SSH Octoprint

L’adresse IP étant l’adresse IP relevée précédemment avec sudo ifconfig. Vous pourrez ensuite envoyer les commandes depuis votre ordinateur.

Un tutoriel très complet est disponible sur le site d’Adafruit pour le SSH. Ceci n’est pas du tout obligatoire !

 

 

 

Ces opérations étant terminées,  si vous n’avez rencontré aucun problème (ce qui est le plus probable), vous avez fini avec l’installation d’Octoprint !

Dans le prochain article je vous montrerai les détails de l’interface d’Octoprint et comment se servir du serveur pour imprimer, dans mon cas avec la Printrbot.

 

 

8 Responses to “Installer un serveur d’impression Octoprint.”

  1. Yeu 15 janvier 2015 at 1:05 #

    Bel article très complet, remerciements sincères

  2. Cedric 9 février 2015 at 10:21 #

    Top!
    Un article très constructif et clair. Je bosse sur un billet « info » sur mon blog et mettrai un lien pointant ici … une bonne base pour ceux qui souhaiteraient sauter le pas.

    Merci pour le travail 😉

  3. François 12 juillet 2015 at 8:31 #

    Très bon travail, merci encore pour tous ces articles très bien fournis. Est il possible de brancher plusieurs imprimantes à l’aide de cette carte Raspberry ? Je n’ai vu qu’un seul port sur cette carte je pense que cela n’est pas possible…

    • Alex 13 juillet 2015 at 5:03 #

      Bonjour,
      Il semblerait d’après toutes les informations que j’ai pu lire que cela ne soit pas possible…

  4. davy 15 février 2017 at 3:04 #

    Bonjour
    quel et l’image a telecharger stp

  5. James 16 février 2017 at 8:36 #

    Merci pour ce tutoriel, mais comment faire pour ensuite brancher une Prusa I3 M201 sachant qu’elle a besoin d’être configuré avec Repetier ?

Trackbacks/Pingbacks

  1. Octoprint : le serveur d'impression "maison". - Référence 3D - 9 février 2015

    […] les réfractaires, le site francophone de Velociraptor vous donnera tous les renseignements nécessaires à la mise en place de votre serveur […]

  2. Ressources pour l’impression 3D – Ramzicop - 20 novembre 2016

    […] Installer un serveur d’impression Octoprint […]

Laisser un commentaire